Centre Historique Belge du Scoutisme - Belgisch Historisch Centrum voor Scouting

Tammy M. Proctor, Scouting for Girls: a century of Girl Guides and Guides Scouts

Déjà auteur d'un ouvrage sur l'histoire du mouvement scout et guide britannique* et co- éditrice des actes du colloque de Baltimore consacré, en 2008, à un siècle de scoutisme dans le monde, Tammy Proctor vient, à l'occasion du centenaire de la création du guidisme, de publier un ouvrage intitulé Scouting for Girls: a century of Girl Guides and Girl Scouts (le scoutisme pour les filles : un siècle de guides et d 'éclaireuses).

Il ne s'agit pas ou peu d'un ouvrage d'histoire événementielle, mais d'un panorama approfondi des différentes périodes qui ont articulé l'histoire du mouvement guide dans le monde : 

  • les origines du mouvement juste avant la première guerre mondiale et son positionnement public difficile malgré quelques fortes personnalités à sa tête; 
  • sa transformation pendant cette guerre par les services de guerre déjà rendus par les associations existantes et l'émergence pendant ou juste après celle-ci de toute une série d'autres associations, mais aussi d'une idéologie « citoyenne-maternelle » qui sera déclinée diversement dans les pédagogies; 
  • l'entre-deux-guerres où un certain guidisme se cherche et s'affirme dans les diverses tensions et controverses nationalistes, religieuses, raciales, ethniques et linguistiques et va progressivement intégrer (et non pas réduire) les dimensions de diversité et de spécificité individuelle et locale à son identité; 
  • la seconde guerre mondiale, qui voit les mouvements se préparer et puis s'engager à nouveau, souvent de manière risquée, dans les différentes activités de service civil, l'impact majeur de cette période sur le guidisme postérieur, tandis qu'au même moment les principaux fondateurs disparaissent et laissent de facto la place à de nouvelles idées et initiatives;
  • les années de l'après-guerre, cherchant à concilier le programme d'origine avec les avancées et inventions de la société moderne et les nouveaux centres d 'intérêt des filles, la période de la décolonisation et aussi de l 'internationalisation du monde où les programmes internationaux guides vont se développer pleinement;
  • les défis enfin des années 1960 et 1970, ceux de la pertinence d'un guidisme confronté à la mixité, à la panoplie d'autres loisirs, au rajeunissement de ses membres, au féminisme et à l'éducation sexuelle, mais aussi à la reconstruction des associations (par exemple en Europe de l'Est), éléments qui vont une fois de plus obliger les associations à se remettre en question et à se redéfinir. 

Quiconque s'est penché sur l'histoire de son propre mouvement peut sans aucun doute se reconnaître dans ces articulations et ces respirations mais sera aussi à même de la relire de manière critique - l'ouvrage de Tammy Proctor sonne très juste et est le résultat d'un remarquable effort documentaire, et ce malgré la pénurie réelle de sources secondaires et l'accès difficile à la plupart des archives des associations, voire l'impossibilité d'accéder à celles de l'Association mondiale des Guides et des Eclaireures, en soi un véritable scandale. Appliqué au guidisme belge, on peut par exemple se demander quelle évolution il aurait pu connaître dans les années 1930 s'il était né, pour le guidisme catholique, dans d 'autres circonstances, moins closes et protégées, pendant la première guerre mondiale (la troupe fondée par le père Melchior en 1915, naît sans doute à cause de la guerre mais ne se positionne pas, dans ses activités, par rapport à celle-ci), et pour le guidisme pluraliste, s'il avait connu la guerre tout court... 

Les chapitres consacrés au guidisme pendant les deux guerres sont par ailleurs les plus fouillés et les plus marquants du livre – on reconnaît là la « patte » de Tammy Proctor, qui a, entre autres, publié à propos des femmes engagées dans les réseaux d 'espionage et de résistance. L'entre-deux-guerres est également superbement abordé et la perspective globale adoptée par l'auteur permet de comprendre en profondeur et de replacer dans leur contexte une série d'épiphénomènes certes perçus « chez nous » mais pas toujours compréhensibles de manière aussi isolée. 

La gageure pour une historienne spécialisée en guidisme anglo-saxon (anglais et américain) était sans doute de produire un ouvrage équilibré, non anglo-centriste. Le pari est réussi, certainement par rapport à l 'Europe continentale, et même si on reste un peu sur sa faim pour les autres continents et régions guides, en particulier pour l'Asie, l'Amérique du Sud, la région Arabe et l 'Afrique contemporaine, ceci peut difficilement être imputé à l'auteur, mais doit plutôt l'être à l'absence de sources et d'études à caractère scientifique sur ces mouvements. A l'inverse, alors qu'on oppose souvent guidisme européen et guidisme américain (ou même anglais) et qu'on les dit si différents, Tammy Proctor parvient à montrer les points de convergence et à faire émerger une image d'ensemble cohérente du guidisme mondial, nonobstant certains décalages temporels inévitables parfois.

Bref, cet ouvrage qui mériterait d'être traduit en français afin d'être accessible au plus grand nombre (même si l'anglais, sans être très facile, est fort plaisant à lire), a le très grand mérite de dégager, pour la première fois, une vision globale et objective de l'histoire du mouvement guide et de faire le point sur les progrès de l'historiographie guide à ce jour. Il constitue à ce titre bien plus un point de départ qu'un point d 'arrivée. Tout comme le guidisme qu'il décrit comme s'étant sans cesse adapté, fidèle à ses principes de base mais prenant souvent la peine de consulter et d 'écouter ses propres membres, y est invité à évoluer encore pour faire face aux transformations et aux exigences du 21ème siècle, il en appelle à l'historien du guidisme, où qu'il soit, et l'invite à se mettre au travail afin de continuer à documenter de manière systématique et rigoureuse, loin de la tentation hagiographique, cette splendide histoire écrite par des filles et des jeunes femmes de par le monde. 

L'ouvrage est disponible au CHBS. 

* Tammy Proctor, On My Honour:  Guides and Scouts in Interwar Britain, Philadelphia, American Philosophical Society, 2002 (au CHBS).

 

Il est possible de se procurer certaines publications en s'adressant au CHBS.

 

 

 

© CHBS ASBL  |  Contactez-nous  |  Dernière mise à jour : 26 Mar 2017  | Webmaster