Un aumônier louveteau, prix Nobel de la Paix

Avant de créer ses œuvres, Dominique Pire (1910-1969), ordonné prêtre en juillet 1934, s’impliqua également dans le scoutisme en tant qu’aumônier dès 1939, à commencer pour un groupe de guides pluralistes, animant aussi des cercles théologiques pour les guides à Huy et à Bruxelles. Totémisé « Croc Blanc Tenace », il fut aumônier-fondateur de la 58e Unité scoute Notre-Dame de la Sartre à Huy en octobre 1941, où il s’occupe plus particulièrement des louveteaux jusqu’en 1944. Pour remplir au mieux sa mission d’aumônier louveteau, il suivit un camp-école de formation à La Fresnaye en 1942 et obtint même son Wood badge louveteau (niveau de formation le plus haut) en 1943. Ceci parallèlement à ses activités au sein de l’Armée secrète au cours de la Seconde Guerre mondiale. Il fut encore aumônier du clan Psichari réunissant les cheftaines de Huy.

Thierry Scaillet

Les Cahiers du CHBS