Belgisch Historisch Centrum voor Scouting
Le CHBS
Suivez-nous sur Facebook :
logo facebook

Téléchargez le folder de présentation du CHBS

(Bruxelles, 23 mai 1947 – Berchem-Sainte-Agathe 24 mars 2021)

Maki Loyal

CHBS 1988
CHBS 1988

Invitée par une condisciple de l’École Normale Emile De Mot, Josette De Mulder entre chez les GGB le 3 mars 1962.  En 1967, elle épouse Jean Vander Zanden, BSB. Elle quitte le mouvement actif en 1969.  Quelques années plus tard, tous deux rejoignent les Scouts et Guides Adultes de Belgique – Oud-Scouts en Oud-Gidsen van België (SGAB-OSOGB) et fin 1987/début 1988, sous l’impulsion d’André Dolphens (alors président des SGAB-OSOGB), ils sont, avec Jean Hauman, parmi les personnes qui vont faire vivre le CHBS (créé en 1986 par Julien Mascré de la FEGASEC, mais qui décèdera très vite).

Equipe CHBS 1993
Equipe CHBS 1993

Texte prononcé par Sophie Wittemans à ses funérailles :

Chère Josette,

Dans le scoutisme et le guidisme, nous sommes tous frères et sœurs, mais au Centre Historique Belge du Scoutisme, tu étais un peu notre maman. 

Tu étais déjà là, lorsqu’en 1988, une équipe d’anciens scouts et guides a dynamisé un centre historique créé deux ans plus tôt, mais tombé en léthargie suite au décès de son initiateur. 

Pendant 30 ans, tu y as travaillé toutes les semaines.  Tu le faisais, selon ton souhait, dans l’ombre des Jean. « Ton Jean », ton mari, qui était notre comptable et que tu assistais. Et Jean Hauman, qui dirigeait le centre et ses permanences hebdomadaires. Mais que tu as remplacé lorsqu’il n’a plus pu venir en raison de son très grand âge, en encadrant à ton tour les autres permanents.

C’est en grande partie grâce à toi qu’un nombre invraisemblable de documents ont été classés, qu’il existe un catalogue électronique de la bibliothèque, que les uniformes reçus étaient lavés et repassés avec soin, que les Cahiers étaient expédiés à nos membres.

Portes ouvertes CHBS - 2012
Portes ouvertes CHBS – 2012

C’est aussi toi qui te préoccupais, en tant que maman du CHBS, des petites choses : nous ne manquions jamais ni de papier, ni d’enveloppes, ni de timbres, encore moins de café soluble ou de thé pour nos petits goûters. Tu prenais soin des essuies de cuisine, que tu lavais, des recharges pour l’aspirateur, du papier de toilette et d’un tas d’autres détails que nous ne remarquions même pas.

Ton totem était Maki, mais tu accomplissais un travail de fourmi, essentiel, ingrat.  Sans jamais te plaindre, ni te mettre en avant. Tu n’as jamais voulu devenir administrateur de notre asbl, laissant cela à d’autres, que tu pensais plus qualifiés.  Tu me permettras d’en douter.

Tu as contribué à l’histoire du guidisme belge en publiant, dans les Cahiers du CHBS, le premier historique des Girl Guides de Belgique, dont tu avais fait partie.  Cette étude, tu l’avais rédigée dans des circonstances dramatiques, alors que « ton Jean » était hospitalisé pour des problèmes cardiaques très sérieux. 

Mais tu allais jusqu’au bout de tes engagements.  Et tu étais toujours là, absolument fidèle. Même quand tu crevais de mal au dos ou que tu étais terriblement inquiète pour « ton Jean », resté seul à la maison. 

Au Centre, tu prêtais une oreille attentive aux histoires des uns et des autres, tu accueillais nos visiteurs qui ne venaient pas toujours pour des recherches, mais parfois juste pour un peu de chaleur guide et scoute.  Cette chaleur, ton sourire encourageant, tes paroles sages, vont drôlement nous manquer.

Tu avais suivi notre déménagement vers Ixelles. Trop affaiblie, tu n’étais plus en mesure d’être présente sur le chantier mais tu nous encourageais de loin. Heureusement, tu avais pu venir, encore récemment, prendre une tasse de café avec nous, et admirer les locaux quasiment terminés. Tu étais heureuse que l’aventure du CHBS continue…

Nous avions prévu de te fêter et surtout te remercier lors de l’inauguration de nos nouveaux locaux. Mais le covid en a décidé autrement.  C’est donc ici que j’entame les remerciements.

Dans le chant de la promesse guide et scoute, on dit « tous les jours de ma vie, je servirai ».  C’est ce que tu as fait.  Remarquablement. Jour après jour.

Merci Josette, pour ce que tu as donné.  Merci surtout pour ce que tu as été. 

Nous ne t’oublierons pas.

Permanence CHBS - 2010
Permanence CHBS – 2010