Belgisch Historisch Centrum voor Scouting
Le CHBS
Suivez-nous sur Facebook :
logo facebook

Téléchargez le folder de présentation du CHBS
  • Cahier 29: René Follet – un illustrateur humaniste au service du guidisme
    Quand on est guide ou scout, on ne s’attarde guère aux illustrations des revues de sa branche. Et plus tard, on ne les regarde plus jamais.C’est donc à une véritable « mise au jour » qu’a procédé Jean-Louis Hengchen dans la revue Le Trèfle des Guides Catholiques de Belgique. Plus d’une centaine de dessins « guides » de René Follet viennent compléter le corpus scout déjà mis en valeur dans un précédent Cahier du CHBS. Jamais signés, ils ont été réalisés à la demande de son épouse, Françoise Goedseels, rédactrice en chef du Trèfle de 1966 à 1976. Ces dessins nous révèlent encore un autre René Follet, dont ils inaugurent un nouveau style graphique. Toujours aussi observateur, il est ici témoin de la vivacité de la fillette en pleine transformation adolescente et attentif au dynamisme de son corps qui s’allonge et se féminise.Il est aussi le magistral interprète de sa joie de vivre en équipe et de son enthousiasme pour un guidisme dont la pédagogie a été totalement renouvelée en ces mêmes années.
suite...

Le CHBS est aujourd’hui avant tout un centre de documentation sur l’histoire du scoutisme et du guidisme. Les archives, documents et objets conservés au CHBS concernent l’ensemble des fédérations guides et scoutes belges (FOS Open Scouting, Les Scouts (ex-FSC), GCB, SGP, Scouts en Gidsen Vlaanderen (ex-VVKSM)), y compris les associations non reconnues par les instances mondiales du scoutisme (comme les Scouts d’Europe).

Son but est de favoriser une meilleure compréhension de l’histoire et de l’évolution des mouvements scouts et guides par l’utilisation de ses ressources dans des travaux, des publications, ainsi que lors d’expositions. S’il entretient de bonnes relations avec les mouvements guides et scouts belges (actifs et d’anciens) et collabore volontiers avec eux dans le cadre de projets touchant à leur histoire, le CHBS est indépendant de ceux-ci et mène ses recherches historiques en toute objectivité et de manière rigoureusement scientifique.

Le CHBS remercie du fond du coeur tous les donateurs qui lui ont permis de déménager et d’emménager à Ixelles dans de bonnes conditions.
Le CHBS est ouvert uniquement sur rendez-vous.