Belgisch Historisch Centrum voor Scouting
Le CHBS
Suivez-nous sur Facebook :
logo facebook

Marie-Thérèse VAN ELST “Zette” (1930 à Ruwengheri (Rwanda), 11 octobre 1930 – Namur, 6 avril 2020) (GCB)

Grillon

Née au Rwanda en 1930, Marie-Thérèse Van Elst (appelée « Zette » dans sa famille), grandit à Liège.  Elle désire devenir guide, mais ce n’est que vers 15 ans qu’elle rejoindra la 7e St-Vincent, où elle sera totémisée « Grillon ». Elle y sera également cheftaine de louveteaux. Venue à Bruxelles après-guerre pour faire l’école Normale, elle rejoint le Clan de la Joie comme cheftaine d’une compagnie de guides aveugles et anime des nombreux camps de la Section Reine Astrid (SRA) à Seneffe.

Photo Seneffe (Zette avec Mgr Cammaert, aumônier des GCB)

En 1957, elle quitte son métier de prof de maths chez les Dominicaines à Schaarbeek pour le poste de secrétaire générale de Marie-Claire Laloux, commissaire générale. Remplaçant aussi Marie-Louise Pepermans comme commissaire à la SRA, elle reprend cette fonction en 1960 dans l’équipe fédérale de Marcelle Noël : elle donnera à la SRA l’impulsion de l’intégration des guides handicapées dans les compagnies de valides (à côté de groupes SRA homogènes, qui continent à exister).

A la fin de son mandat, elle part au Rwanda, où elle enseigne pendant trois ans. Revenue en Belgique vers 1966, elle fait un graduat en sciences religieuses à Louvain, puis enseigne la religion dans des écoles officielles. Vers 1960, Marcelle Noël, alors commissaire internationale dans l’équipe fédérale de Geneviève Van Ruymbeke, la rappelle comme adjointe et lui demande de développer les relations des GCB avec le Tiers-Monde.

Zette devient à son tour commissaire générale des GCB en juin 1975 et le restera jusqu’en juillet 1983. Dotée d’une intuition pédagogique très sûre, on la décrit « riche d’idées, fonceuse, tenace… elle dynamise tout son petit monde pour arriver à ses fins » et est avec son équipe « engagée dans une volonté commune de permettre au mouvement de devenir toujours davantage un lieu où les jeunes peuvent se construire et devenir de plus en plus libres ».

Les GCB lui doivent leur Projet Pédagogique (1977), l’ouverture à la coéducation dans un esprit de co-responsabilité homme-femme (1979), les premières expériences des 5-7 ans (devenus Nutons en 1984), la nouvelle pédagogie guide (carte de l’aventure et carnet de chasse), l’ancrage de la méthode Horizon (Printemps 80 – « je suis, tu vois, nous imaginons »), la Route sur les routes de Provence, du Limousin ou de Taizé, la première femme aumônier (Brigitte Rigo, succédant à Robert Urmetz avant de laisser la place à André Haquin).

La SRA est toujours bien présente, une foule de « mini-projets » voient le jour, « à la fois service dans les pays en voie de développement et éducation ici », le secteur Une Place pour Chacun qui se préoccupe de l’ouverture des GCB au Quart-Monde, est constitué à la fin de son mandat. Au même moment, en avril 1982, 10.000 personnes fêteront à Mozet le 75e anniversaire du scoutisme, en « une fête participative, présidée par l’humour ».

Photo 75e (Zette au micro, avec son équipe fédérale)

 

Zette, Marcelle Noël et Christiane De Decker formeront longtemps un « trio » amical très créatif, tant en termes de réflexion pédagogique, d’ouverture des GCB à des réalités sociales que de développement du Domaine de Mozet.  C’est à leur initiative que Mozet accueillera par exemple des Boat People vietnamiens, mais ouvrira aussi les « Vacances de Mozet » à des enfants du Quart-Monde ou handicapés.

Zette dira d’elle-même : « Je crois que je suis vraiment dans l’âme, une… c’est un peu fort de dire ça, mais je suis vraiment une éducatrice. C’est vraiment mon rêve depuis toujours, éduquer des enfants. Alors quand j’ai pu éduquer ces enfants avec la pédagogie du guidisme, j’étais tout à fait comblée, il ne me fallait rien de plus. »

Educatrice jusqu’au bout, sa dernière réalisation, à 87 ans, sera un livre pour enfants, « Marie et l’Oiseau solitaire » créé de manière intergénérationelle avec un jeune graphiste Colin Vanecht.

Photo avec Colin

 

 

Sophie Wittemans

 

Faire-part de décès Zette Van Elst