1940-1944, Londres capitale de la liberté, capitale du scoutisme en exil

   Titre: 1940-1944, Londres capitale de la liberté, capitale du scoutisme en exil
 Séries: Cahiers du CHBS #13
 Edité par: CHBS
 Date de publication: 3/2013
 Auteur(s): Jean-Jacques GAUTHE

La première contribution de

 

l'historien scout français Jean-Jacques Gauthé aux Cahiers du CHBS est magistrale et remarquablement

 

documentée. Son sujet, le "scoutisme et le guidisme réfugié à Londres pendant la

 

Seconde Guerre mondiale" est en effet inédit et l'a amené à exploiter des sources fort

 

peu sollicitées par l'historiographie scoute jusqu'à présent.

<br/><br/>

L'auteur

 

aborde cet &eacute;pisode de l'histoire des mouvements scouts et guides d'une mani&egrave;re &agrave; la fois

 

panoramique et tr&egrave;s d&eacute;taill&eacute;e. Il traite ainsi du scoutisme certes belge et fran&ccedil;ais

 

r&eacute;fugi&eacute; en Grande-Bretagne, mais &eacute;galement issu de la quasi-totalit&eacute; des autres

 

pays occup&eacute;s par l'Allemagne. Il d&eacute;taille les structures (l'International Scout Group) et les

 

activit&eacute;s (camps et conf&eacute;rences) qui les rassemblent et le soutien que leur octroient les

 

associations mondiales et anglaises. Il aborde &eacute;galement, dans des annexes qui sont &agrave; chaque

 

fois des "zooms", une multitude de facettes de cette histoire : les personnages cl&eacute;s, dont

 

l'incroyable J.S. Wilson ; les moyens de communication entre scoutisme "en exil" en Grande-Bretagne et le

 

scoutisme en Europe occup&eacute;e, dont il dresse aussi le portrait en creux ; les points de contact entre

 

ces deux mondes, comme le Clan de l'Etape &agrave; Miranda de Ebro, etc.

<br/><br/>

Il est enfin

 

attentif &agrave; pr&eacute;ciser dans quel cadre id&eacute;ologique ce scoutisme et ce guidisme se meuvent :

 

apolitisme certainement, R&eacute;sistance parfois, mais surtout recentrage sur certaines valeurs scoutes, en

 

particulier celle de la "libert&eacute;" du scout.

<br/><br/>

***

<br/><br/>

De eerste bijdrage

 

van de Franse scoutshistoricus Jean-Jacques Gauth&eacute; aan de "Cahiers du CHBS" is meesterlijk, en ook

 

opmerkelijk gedocumenteerd. Het onderwerp «Tijdens de Tweede Wereldoorlog naar Londen uitgeweken scouting» is

 

nieuw, waardoor de auteur gebruik heeft moeten maken van tot op heden weinig benut bronmateriaal in de

 

geschiedschrijving van scouting.

<br/><br/>

De auteur benadert deze periode uit de geschiedenis van de

 

scouts- en gidsenbewegingen op een tegelijk panoramische en gedetailleerde manier. Zo heeft hij het niet enkel

 

over Belgische en Franse Scouts die gevlucht zijn naar Groot-Brittannië, maar ook over scouts uit bijna alle

 

andere door Duitsland bezette landen. Hij beschrijft de structuren (zoals de International Scout Group) en de

 

activiteiten (kampen en conferenties) die hen verenigen, evenals de ondersteuning die de wereldorganisaties en

 

de Engelse scoutsverenigingen hen bieden. Maar hij gaat ook dieper in op een aantal facetten van dit verhaal,

 

door gericht in te zoomen op belangrijke personages, zoals de buitengewone J.S.Wilson ; op de

 

communicatiemiddelen tussen de scouts «in ballingschap» in Groot-Brittannië en die in bezet Europa ; op de

 

raakpunten tussen deze twee werelden, zoals de "Clan de l'Etape" in Miranda de Ebro, enz.

<br/><br/>

 

 

 

Ten slotte heeft hij veel aandacht voor het ideologische kader waarin scouting en guiding zich in die jaren

 

bewegen: vooreerst een apolitiek kader, dat sommigen niet belet om toch af en toe aan het Verzet deel te

 

nemen, maar dat vooral gericht blijft op bepaalde scoutswaarden, in het bijzonder de "vrijheid" van de

 

scout.<br/><br/>


Dans la même série: Histoire et symbole. La croix de Jérusalem fleurdelisée au sein du scoutisme catholique belge, Hergé et le décor des locaux scouts de l’Institut Saint-Boniface, Le guidisme catholique au Congo belge et au Ruanda-Urundi, 1923-1960, Historique des Girl-Guides de Belgique (GGB), 1911-1966, Notre-Dame des Scouts à l’Abbaye d’Orval, Gilwell Park, les origines d’un camp scout international, Sur les traces des chansons scoutes et guides, La genèse du scoutisme, Quels sont donc les totems du grand Manitou ? Pratiques totémiques et indianistes dans le scoutisme, Aux origines du scoutisme et du guidisme en Belgique, Gilwell Park. L’apogée du camp de formation international du scoutisme, Quand Mowgli rencontre saint François… La christianisation du Livre de la Jungle chez les scouts catholiques, L’invention de la tradition du camp scout, 1907-1914, Pierre Ickx, Illustrateur scout de l’Entre-deux-guerres, Le guidisme dans une Europe en guerre et en Belgique occupée, 1914-1918, Le scoutisme équestre en Belgique francophone. Les Cavaliers de Saint-Hubert, 1945-1968, Le guidisme catholique en Belgique, 1915-1960, Monuments et sépultures scouts en Belgique. Sur les traces du scoutisme dans nos paysages, Les histoires de <em>Brownies</em> ou le statut de la petite fille dans le guidisme de l’Entre-deux-guerres, De Mafeking à Bruxelles, les scouts allemands en Belgique occupée, 1914-1918, Le Père Jésuite jacques Sevin et les débuts du scoutisme à Mouscron, Montferrier-sur-Lez – 220 Boy-Scouts de Belgique (B.S.B.) dans la tourmente de mai 1940

Les Cahiers du CHBS