Sur les traces des chansons scoutes et guides

   Titre: Sur les traces des chansons scoutes et guides
 Séries: Cahiers du CHBS #7
 Edité par: CHBS
 Date de publication: 3/2010
 Auteur(s): Jean HAUMAN et Claire-Anne SPILTOIR
 Pages: 32
 Prix: 10 EUR

L'habitude de chanter pendant les activités scoutes et guides, celle de chanter à certaines occasions mais aussi celle de chanter pour chanter, se développe dès l'apparition du scoutisme, en dépit la petite place accordée au chant par Baden-Powell et dans les programmes officiels jusqu'à la seconde guerre mondiale. Un répertoire se crée, emprunté en partie, parfois adapté, souvent original grâce aux différents auteurs scouts et guides. Des chansonniers sont édités, des groupes vocaux et des disques diffusent (surtout dans les années après-guerre) de nouveaux types de chants, la pratique des instruments d'accompagnement, comme la guitare, s'installe et se popularise.

Exprimant la joie et l'enthousiasme, instrument de cohésion du groupe, donnant de la profondeur à certains de ses moments, le chant devient aussi au fil du temps une quasi "carte de visite" du scoutisme.

Table des matières

 

1. La place du chant dans le scoutisme, p. 3.

a) Malgré Baden-Powell…, p. 3.

b) Les moments où l’on chante, p. 5.

c) Les badges, p. 6.

d) La voix, les instruments et l’expression, p. 8.

e) Les chorales guides et scoutes belges, p. 9.

- Le Centre Choral BSB, p. 9.

- Les Colibris (FSC), p. 9.

- La Chorale du district GCB de Bruxelles, p. 11.

- Les petits chanteurs sans nom (FSC), p. 11.

- Alléluia, p. 11.

- La FEE qui chante, p. 12.

f) Les chansonniers, p. 13.

g) Autres moyens de diffusion du chant, p. 14.

- Discographie belge, p. 15.

- Calendriers, p. 15.

2. Les origines des chants guides et scouts, p. 16.

a) Le folklore, p. 16.

b) Chants marins et de soldats, p. 18.

c) L’industrie de la chanson, p. 19.

d) Chansons « internationales », p. 19.

e) Les auteurs scouts et guides, p. 20.

- Jacques Sevin, p. 20.

- Dom François Attout, p. 21.

- Joseph Bovet, p. 22.

- Jacques Chailley, p. 22.

- Francine Cockenpot, p. 22.

- Gustave Daumas, p. 22.

- Marcelle de Meulemeester, p. 22.

- Paul Doncoeur, p. 23.

- César Geoffray, p. 23.

- Jean-Willy Ghyoot, p. 23.

- Joseph Lamsoul, p. 24.

- William Lemit, p. 25.

- Eugène-Jean Regrettier, p. 25.

3. En guise de conclusion, p. 25.


Dans la même série: Histoire et symbole. La croix de Jérusalem fleurdelisée au sein du scoutisme catholique belge, Hergé et le décor des locaux scouts de l’Institut Saint-Boniface, Le guidisme catholique au Congo belge et au Ruanda-Urundi, 1923-1960, Historique des Girl-Guides de Belgique (GGB), 1911-1966, Notre-Dame des Scouts à l’Abbaye d’Orval, Gilwell Park, les origines d’un camp scout international, La genèse du scoutisme, Quels sont donc les totems du grand Manitou ? Pratiques totémiques et indianistes dans le scoutisme, Aux origines du scoutisme et du guidisme en Belgique, Gilwell Park. L’apogée du camp de formation international du scoutisme, Quand Mowgli rencontre saint François… La christianisation du Livre de la Jungle chez les scouts catholiques, 1940-1944, Londres capitale de la liberté, capitale du scoutisme en exil, L’invention de la tradition du camp scout, 1907-1914, Pierre Ickx, Illustrateur scout de l’Entre-deux-guerres, Le guidisme dans une Europe en guerre et en Belgique occupée, 1914-1918, Le scoutisme équestre en Belgique francophone. Les Cavaliers de Saint-Hubert, 1945-1968, Le guidisme catholique en Belgique, 1915-1960, Monuments et sépultures scouts en Belgique. Sur les traces du scoutisme dans nos paysages, Les histoires de <em>Brownies</em> ou le statut de la petite fille dans le guidisme de l’Entre-deux-guerres, De Mafeking à Bruxelles, les scouts allemands en Belgique occupée, 1914-1918, Le Père Jésuite jacques Sevin et les débuts du scoutisme à Mouscron, Montferrier-sur-Lez – 220 Boy-Scouts de Belgique (B.S.B.) dans la tourmente de mai 1940

Les Cahiers du CHBS