Gilwell Park. L’apogée du camp de formation international du scoutisme

   Titre: Gilwell Park. L'apogée du camp de formation international du scoutisme
 Séries: Cahiers du CHBS #11
 Edité par: CHBS
 Date de publication: 3/2012
 Auteur(s): Luc MARCOVITCH
 Pages: 40
 Prix: 10 EUR

En octobre 2009, le CHBS publiait un premier cahier consacré à Gilwell Park, déjà de la main de Luc Marcovitch. Ce cahier retraçait les origines de ce parc, qui devint au cours de la première moitié du vingtième siècle, une véritable référence pour le scoutisme mondial et le berceau de son système de formation.

Ce second cahier nous relate la suite de cette histoire : comment certains personnages, dont J. S. Wilson dit Belge, ont consolidé ses dimensions de campisme et de formation, de façon à y attirer des milliers de scouts (et non des moindres) et ont instauré la tradition toujours vivante de la Gilwell Reunion.

Comment Gilwell s'est relevé du décès de Baden-Powell et d'Hubert Martin et a survécu à la Seconde Guerre mondiale. Comment le système de Wood Badge qui y a vu le jour, a conquis le monde entier et a été adopté par de plus en plus de pays. Comment, enfin, le terrain s'est agrandi et s'est couvert de lieux chargés de symboles…

Etes-vous aussi contaminé par le virus de Gilwell ? Sachez que Gilwell est facilement atteignable à partir de Londres et se visite… Tous les renseignements au CHBS.

Table des matières

 

1. La création de Gilwell, 1919-1923, p. 3.

2. La consolidation du camp, 1923-1939, p. 4.

a) La rencontre de Pickie et de Belge, p. 4.

b) J.S. Wilson et le Gilwell Staff, p. 5.

c) Camping et Training, p. 6.

d) Des Belges et des Altesses Royales en formation à Gilwell, p. 8.

e) Agrandissement et aménagement de Gilwell, p. 9.

f) Conférences et rassemblements, p. 10.

g) Gilwell Reunion, p. 10.

h) Les départs d’Hubert Martin et de Baden-Powell, p. 11.

i) Menaces sur la paix et déclenchement de la Seconde Guerre mondiale, p. 13.

3. L’exil de Gilwell, 1940-1944, p. 13.

4. L’apogée de Gilwell, 1945-1969, p. 17.

a) John Thurman et le Gilwell Staff, p. 18.

b) Un camping en plein essor, p. 19.

c) L’évolution des Training, p. 19.

d) Agrandissement et aménagements de Gilwell, p. 24.

e) Une multitude de conférences et de rassemblements, p. 26.

f) Les Gilwell Reunion, p. 27.


Dans la même série: Histoire et symbole. La croix de Jérusalem fleurdelisée au sein du scoutisme catholique belge, Hergé et le décor des locaux scouts de l’Institut Saint-Boniface, Le guidisme catholique au Congo belge et au Ruanda-Urundi, 1923-1960, Historique des Girl-Guides de Belgique (GGB), 1911-1966, Notre-Dame des Scouts à l’Abbaye d’Orval, Gilwell Park, les origines d’un camp scout international, Sur les traces des chansons scoutes et guides, La genèse du scoutisme, Quels sont donc les totems du grand Manitou ? Pratiques totémiques et indianistes dans le scoutisme, Aux origines du scoutisme et du guidisme en Belgique, Quand Mowgli rencontre saint François… La christianisation du Livre de la Jungle chez les scouts catholiques, 1940-1944, Londres capitale de la liberté, capitale du scoutisme en exil, L’invention de la tradition du camp scout, 1907-1914, Pierre Ickx, Illustrateur scout de l’Entre-deux-guerres, Le guidisme dans une Europe en guerre et en Belgique occupée, 1914-1918, Le scoutisme équestre en Belgique francophone. Les Cavaliers de Saint-Hubert, 1945-1968, Le guidisme catholique en Belgique, 1915-1960, Monuments et sépultures scouts en Belgique. Sur les traces du scoutisme dans nos paysages, Les histoires de <em>Brownies</em> ou le statut de la petite fille dans le guidisme de l’Entre-deux-guerres, De Mafeking à Bruxelles, les scouts allemands en Belgique occupée, 1914-1918, Le Père Jésuite jacques Sevin et les débuts du scoutisme à Mouscron, Montferrier-sur-Lez – 220 Boy-Scouts de Belgique (B.S.B.) dans la tourmente de mai 1940

Les Cahiers du CHBS